Difference between revisions of "Mondeme2016"

From emcawiki
Jump to: navigation, search
m
m
Line 13: Line 13:
 
|DOI=10.4000/temporalites.3564
 
|DOI=10.4000/temporalites.3564
 
|Abstract=It is commonly said that anticipation is a phenomenon that precedes a given action or situation, both timewise and logically speaking. In this article, we focus in detail on how anticipation reconfigures the action anticipated. By ‘in detail', we mean through the meticulous observation and analysis of ordinary interactions. The corpus is constituted of learning interactions between trainer and dogs in training, in which anticipating an action, particularly by assessing it ahead of time, contributes to a great extent to (re) configure it. This point leads us to develop a pragmatic conception of action, seen as an emerging and collaborative process accomplished collectively.
 
|Abstract=It is commonly said that anticipation is a phenomenon that precedes a given action or situation, both timewise and logically speaking. In this article, we focus in detail on how anticipation reconfigures the action anticipated. By ‘in detail', we mean through the meticulous observation and analysis of ordinary interactions. The corpus is constituted of learning interactions between trainer and dogs in training, in which anticipating an action, particularly by assessing it ahead of time, contributes to a great extent to (re) configure it. This point leads us to develop a pragmatic conception of action, seen as an emerging and collaborative process accomplished collectively.
 
  
 
L’anticipation est généralement conçue comme un phénomène qui, d’un point de vue temporel et logique, est antérieur à une action ou une situation donnée. Dans cet article, nous proposons d’interroger cette conception en nous intéressant en détail à ce que l’anticipation fait à l’action qu’elle anticipe. En détail c’est-à-dire, très littéralement, en observant dans des situations d’interactions ordinaires les effets que peut produire le fait d’anticiper une action. En l’occurrence, dans des situations d’apprentissage entre hommes et chiens comme celles que nous examinons, anticiper une action en l’évaluant avant qu’elle n’ait eu lieu contribue en grande part à la configurer. Cette avancée nous conduit à développer une vision proprement pragmatiste de l’action, conçue comme un procès façonné de manière émergente et collaborative par l’ensemble des participants qui l’accomplissent.
 
L’anticipation est généralement conçue comme un phénomène qui, d’un point de vue temporel et logique, est antérieur à une action ou une situation donnée. Dans cet article, nous proposons d’interroger cette conception en nous intéressant en détail à ce que l’anticipation fait à l’action qu’elle anticipe. En détail c’est-à-dire, très littéralement, en observant dans des situations d’interactions ordinaires les effets que peut produire le fait d’anticiper une action. En l’occurrence, dans des situations d’apprentissage entre hommes et chiens comme celles que nous examinons, anticiper une action en l’évaluant avant qu’elle n’ait eu lieu contribue en grande part à la configurer. Cette avancée nous conduit à développer une vision proprement pragmatiste de l’action, conçue comme un procès façonné de manière émergente et collaborative par l’ensemble des participants qui l’accomplissent.
 
}}
 
}}

Revision as of 13:22, 6 June 2018

Mondeme2016
BibType ARTICLE
Key Mondeme2016
Author(s) Chloé Mondémé
Title L'anticipation comme actualisation. Liens entre temporalité et ordre moral dans les situations d’apprentissage
Editor(s)
Tag(s) Anticipation, EMCA, human/animal interaction, interactional analysis, learning, moral order, multimodality, pragmatism, training
Publisher
Year 2016
Language French
City
Month dec
Journal Temporalités
Volume
Number 24
Pages
URL Link
DOI 10.4000/temporalites.3564
ISBN
Organization
Institution
School
Type
Edition
Series
Howpublished
Book title
Chapter

Download BibTex

Abstract

It is commonly said that anticipation is a phenomenon that precedes a given action or situation, both timewise and logically speaking. In this article, we focus in detail on how anticipation reconfigures the action anticipated. By ‘in detail', we mean through the meticulous observation and analysis of ordinary interactions. The corpus is constituted of learning interactions between trainer and dogs in training, in which anticipating an action, particularly by assessing it ahead of time, contributes to a great extent to (re) configure it. This point leads us to develop a pragmatic conception of action, seen as an emerging and collaborative process accomplished collectively.

L’anticipation est généralement conçue comme un phénomène qui, d’un point de vue temporel et logique, est antérieur à une action ou une situation donnée. Dans cet article, nous proposons d’interroger cette conception en nous intéressant en détail à ce que l’anticipation fait à l’action qu’elle anticipe. En détail c’est-à-dire, très littéralement, en observant dans des situations d’interactions ordinaires les effets que peut produire le fait d’anticiper une action. En l’occurrence, dans des situations d’apprentissage entre hommes et chiens comme celles que nous examinons, anticiper une action en l’évaluant avant qu’elle n’ait eu lieu contribue en grande part à la configurer. Cette avancée nous conduit à développer une vision proprement pragmatiste de l’action, conçue comme un procès façonné de manière émergente et collaborative par l’ensemble des participants qui l’accomplissent.

Notes